Publié par Un commentaire

Jupes à volants : couture et belles histoires

C’est l’histoire d’un bel imprimé tout neuf (enfin 2 plus exactement) de la dernière collection de Mondial Tissus, qui rencontre un trésor de grand-mère…….

Jolis détails…

Ma fille aînée ayant fort grandi, je lui ai proposé de lui fabriquer une nouvelle jupe : et j’ai vu ses yeux se remplir d’étoiles ! Je lui montre 2 modèles de jupe, elle choisit la jupe à volants. Alors nous voilà parti au magasin de tissus, accompagnées de la petite dernière qui, elle aussi, voudrait bien une jupe ! La nouvelle collection chez Mondial Tissus est sympa, et les demoiselles repartent avec leur coupon de popeline sous le bras, ravies !

Quelques mètres de fronces plus tard, voici les jupettes terminées. Mais…. il manque quelque chose à mes yeux… Ce petit détail qui fait la différence, et qui donne du caractère à un vêtement… Alors je cherche, sur les étagères de l’atelier, et je finis par tomber sur de jolies dentelles qui m’ont été données, un trésor de grand-mère ayant dormi quelques années au fond d’un placard.

J’aime les vieux trucs, encore plus quand ils ont un rapport avec la couture ! Alors coudre ensemble ces popelines fraîchement imprimées et ces vieilles dentelles si fines, moi, ça m’émeut ! Voici le résultat en images…

Et puis il faut aussi que je vous parle des chutes ! Dans le coupon rose pâle, j’ai coupé quelques lingettes lavables, et une cape de bain version poupée à la demande de ma petite dernière… Ça aurait quand même été dommage de jeter tout ça !!!

Il ne nous reste plus qu’à attendre que les températures remontent pour quitter les collants !!!!!

Infos utiles :

  • patron maison
  • popeline Mondial Tissus
  • dentelles de mon stock

Et pour mieux partager ma passion, j’ai un cadeau pour vous : vous pouvez télécharger le tutoriel pour coudre vous aussi votre jupe à volant ! (du 2 au 8 ans)

Publié par Laisser un commentaire

Je dessine ma mode !

Cette semaine, j’ai profité d’une offre promotionnelle pour m’offrir un cours sur Artesane : le cours de Rebecca Meurin « Dessinez votre dressing de saison ».

Depuis que je couds des vêtements, je rêve secrètement de pouvoir dessiner mes projets couture. Mais j’ai toujours pensé que ce n’était pas pour moi : je suis vraiment pas douée en dessin… Même mes enfants se moquent de moi……

Cela fait déjà quelques temps que je suis Rebecca Meurin sur Instagram, et que je bave devant ses magnifiques croquis ! Alors quand j’ai découvert qu’elle animait un cours sur Artesane, j’ai cliqué ! Et j’ai drôlement bien fait…

Le cours dure presque 2h, et on peut le regarder autant de fois qu’on veut (ouf !). Il est assez dense, beaucoup de techniques et d’astuces mais avec des mots simples ! Plusieurs documents « ressources » sont à disposition et sont une aide précieuse, notamment celui-ci qui permet d’avoir les bonnes proportions :

Alors au début on est timide, et puis on se lance… Les premiers essais sont chancelants…

Mais encourageant !!! Alors je regarde à nouveau le début du cours, qui parle du matériel, et je fonce chez Cultura !

Et puis on s’entraîne, et on commence à voir les progrès !

Vous l’aurez compris, je suis emballée par ce cours ! Demain, je teste l’aquarelle………

Publié par Laisser un commentaire

Trop top, le printemps arrive…

Le patron « Trop-top » d’Ivanne S. ne se présente plus : il a largement fait ses preuves ! Voici une version enfant manches longues, version B, à laquelle j’ai ajouté un volant. Voici le résultat :

Ok, j’avoue, je me suis un peu emballée sur le pourcentage de fronces……. Heureusement que mon tissu est très fin et plutôt fluide !!! Il s’agit d’une viscose de chez Atelier Brunette, un tout petit coupon acheté lors d’une vente privée et qui a enfin rencontré le projet adéquat !

Et voilà ce que ça donne porté :

Hyper rapide à coudre, et effet « Wahou » garanti !

Et ce V dans le dos, on en parle ? Vraiment à croquer, non ? Allez, une dernière pour la route !

Bref, j’ai démarré la garde robe « printemps-été », et ça fait du bien !!!

Publié par Un commentaire

Capsul studio : je couds pour vous !

Je suis ravie de vous annoncer que je fais désormais partie de l’aventure Capsul Studio !

Capsul Studio, mais qu’est-ce que c’est ?

À l’origine, c’est une idée de Louis Antoinette Paris, une team de choc qui crée des patrons de couture super tendances. Leur idée, la voici :

« FAIRE REVIRE L’HISTOIRE DE LA MODE POUR VOUS OFFRIR UNE GARDE-ROBE SUR MESURE

Nous réunissons au sein de notre studio de talentueux Créateurs qui mettent à disposition de nos couturières les modèles qu’ils imaginent.

Chacune de ces couturières propose ensuite sur son corner une interprétation de ces modèles, via sa propre collection capsule : des vêtements déjà réalisés et disponibles de suite à l’achat, et/ou des propositions de modèles à personnaliser avec vous.

Elle vous accompagne et vous conseille à chaque étape de personnalisation : sélection du tissu, choix de la taille, finitions, avant de réaliser votre vêtement unique à un prix juste, et de vous l’envoyer directement chez vous. »

De mon côté, j’ai cousu quelques jolies pièces pour créer mon corner. Si vous souhaitez jeter un œil, c’est par ici : Little Ronzinette

Dernier point : chaque pièce est unique ! Parce que chaque personnalité est unique !

Alors, séduit(e) par le concept ? En tout cas, de mon côté, je trouve cette idée formidable et je suis plus qu’enchantée de participer à l’aventure !

Publié par 5 commentaires

Carnaval côté garçon…

Le 9 mars, date du Carnaval chez nous, approche à grands pas… Mon petit gars, 5 ans 1/2, rêvait depuis longtemps déjà d’un costume de Spiderman, j’avais jusque là toujours réussi à l’orienter sur autre chose mais pas cette fois ! Après quelques recherches, j’ai trouvé un patron Burda absolument parfait !

Il est paru dans le Burda 01/2014, mais si comme moi vous ne l’avez pas, vous pouvez vous le procurer ici : patron Spiderman en anglais.

J’ai donc commandé du lycra bleu et rouge sur Ma Petite Mercerie ainsi qu’un zip invisible rouge, et en avant ! Le Lycra, c’était une première pour moi, et j’avoue que je n’étais pas tellement sûre de moi… Mais tout s’est bien passé ! Voici le résultat :

Le patron prévoit à la base de plaquer les pièces rouges sur une combinaison toute bleue, mais pour économiser un peu mon lycra, j’ai préféré faire les découpes.

J’ai dessiné les toiles d’araignée avec un feutre Posca.

Comme le lycra ne s’effiloche pas du tout, je n’ai fait aucune finition de bord (la feignante !) ! J’ai tout laissé à cru après avoir bien arrêté mes coutures.

J’ai eu quelques déboires avec ma surjeteuse : je savais que les couteaux étaient en fin de vie, mais là, il a vraiment fallu que je les change car impossible de couper le lycra bleu ! Ça me faisait des gros pâtés, et ça, ça énerve !!!

Et un petit garçon ravi, un !!!

Publié par Laisser un commentaire

Carnaval côté filles…

Aujourd’hui, je vous présente les déguisements que j’ai réalisé pour mes filles en prévision du Carnaval qui aura lieu en mars chez nous.

Pour les aider à choisir (la bonne excuse…), j’ai acheté le livre Pirates, princesses et compagnie de Annabel Bénilan. Le gros point fort de ce livre, ce sont les photos !!!

Elles sont magnifiques, et les mises en scène sont vraiment très chouette ! Mes filles l’ont donc feuilleté avec des étoiles plein les yeux ! Ma grande a jeté son dévolu sur la fée Mélusine.

Par chance il me restait tout le nécessaire dans mon armoire à tissus ! Un petit morceau de coton bleu ciel pour le haut de la robe, de l’organza pile de la bonne couleur, et un grand coupon de double gaze pour le bas de la robe. Voici le résultat :

Bon, petit bémol tout de même : si les photos du livre sont très belles, les patrons, eux sont beaucoup plus approximatifs, et les explications très légères !!! Sachez donc que sur cette robe, il faut redessiner la parementure qui est fausse sur la planche !!! Un peu décevant…. Mais la demoiselle est ravie, et c’est bien là l’essentiel ! Sinon, rien de très compliqué : une jupe demi-cercle qui vient se fixer endroit contre endroit sur le haut de la robe. Ce qui en fait une robe « qui tourne » et ça, ça n’a pas de prix ! Une fermeture grâce à une bande auto-agrippante, ce qui est plutôt malin.

Ma petite dernière a quant à elle choisi la robe de « La belle au bois dormant », persuadée qu’il s’agissait en fait de la robe de la Reine des neige….

Retour à l’armoire à tissus pour dégoter l’accord parfait, et voici le résultat :

Là encore, le livre nous joue des tours : pas de patron de manche ! Il faut en fait prendre celle du pirate, mais ce n’est pas indiqué…. J’ai aussi eu quelques difficultés à dompter cet organza qui s’effilochait beaucoup trop à mon goût !!! J’ai donc fait un ourlet avec un point de broderie de ma machine à coudre pour essayer de stabiliser un peu tout ça…. Quelques flocons en flex découper avec ma Silhouette Cameo sont venus apporter la touche finale, et ma petite dernière la garderait bien pour dormir…. Pas de grandes difficultés là non plus : le haut de la robe est entièrement doublé (montage en fourreau) et on vient assembler le bas de la robe qui est en fait un grand rectangle froncé. Dans le livre, le tulle est placé dessous, pour faire gonfler la robe, mais j’ai préféré le mettre dessus pour le confort de ma princesse !

À suivre, le déguisement de mon petit gars…..

Publié par Laisser un commentaire

Jupes sur-mesures

Bonjour ami(e)s lecteurs !

Aujourd’hui, je vous présente le travail de mes élèves en « couture pro », au centre de formation. Après la 8ème journée de leur cursus, elles sont aujourd’hui rentrées chez elles avec leur jupe sur-mesure !!! Avec une certaine fierté de dire « c’est moi qui l’ai faite ! »

Pour réaliser cette jupe basique, ils nous a fallu 3 journées. Une première pour recopier un patron en taille standard et le mettre aux mesures du corps de chacune. Les 2 suivantes pour le montage, l’essayage, les ajustements et la pose de la fermeture à glissière et de la doublure.

Cette jupe leur a également permis d’apprendre à réaliser de belles pinces dans les règles de l’art, et à utiliser la surjeteuse pour faire de belles finitions.

Il y a eu aussi des aiguilles cassées, des pinces cousues sur l’endroit, des valeurs de couture en trop ou en moins, des fermetures à glissière déchirées, des tissus troués, bref quelques ratés que l’on a analysé ensemble et qui leur ont permis de progresser !

En image, le résultat de leur travail !